Ressource

Textes et Législations

PLAN GOUVERNEMENTAL DE DEVELOPPEMENT DE L’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE (2008)

Depuis 2008, un partenariat renforce le plan d’action établi en 2005. Il rassemble les ministères de l’enseignement supérieur et de la Recherche, de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, de la Culture et de la Communication aux côtés des collectivités territoriales.
La mission prioritaire de développement de l’éducation artistique et culturelle engage l’ensemble des acteurs éducatifs et culturels :

- écoles et établissements scolaires
- établissements d’enseignement artistique
- institutions et structures
- artistes et associations


Objectifs

L’histoire des arts : un enseignement à part entière

Cet enseignement fait découvrir à tous les élèves des œuvres relevant de différents domaines artistiques, de différentes époques et civilisations. Pluridisciplinaire, il peut être assuré par l’ensemble des professeurs.

L’enseignement de l’histoire des arts est désormais assuré :

- à l’école primaire depuis 2008
- au collège et au lycée depuis la rentrée 2009
- En 2010, la prise en compte de l’histoire des arts pour le diplôme national du brevet est optionnelle.
- A partir de 2011, cet enseignement sera évalué par un oral obligatoire.

Développer les pratiques artistiques à l’école et en dehors de l’école

La prise en compte de la dimension artistique et culturelle de chaque discipline doit mener à une pratique artistique. L’approche technique de la création et l’échange avec des artistes et des professionnels de la culture visent à susciter des démarches créatives originales, dans lesquelles les élèves peuvent réinvestir leurs connaissances.

Les actions éducatives doivent être proposées à tous les élèves. L’acquisition d’une culture artistique et culturelle solide est nécessaire pour réussir dans les meilleures conditions un parcours scolaire et professionnel. Cet apprentissage est d’autant plus déterminant dans les zones socialement défavorisées ou géographiquement isolées.

La pratique artistique et culturelle représente 21 % des activités proposées dans les collèges et 26 % dans les écoles élémentaires de l’éducation prioritaire dans le cadre de l’accompagnement éducatif en 2008-2009.

Le nombre de classes à horaires aménagés doit quadrupler pour favoriser l’égalité des chances. Cela correspond à un nouveau cursus par an dans chaque département pendant cinq ans. Elles passeront ainsi de 80 en école élémentaire et 120 en collège à 800. Le dispositif est étendu au domaine du théâtre.

Rencontrer les artistes et les œuvres, fréquenter les lieux culturels

L’éducation artistique et culturelle privilégie le contact avec les œuvres, les artistes et les institutions culturelles. Chaque élève doit pouvoir se familiariser avec les grandes institutions culturelles régionales ou nationales au cours de sa scolarité.

Le partenariat est au cœur de la réussite des élèves dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle. Ce partenariat se décline :

- au niveau national, par une collaboration interministérielle associant le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministère de la Culture et de la Communication, et le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche.

- au niveau territorial, par la collaboration des rectorats, des directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et des collectivités territoriales.

- au niveau local, par un travail conjoint d’un enseignant ou d’un personnel de l’éducation nationale (un assistant d’éducation dans le cadre de l’accompagnement éducatif par exemple), et d’un artiste ou d’un professionnel de la culture (comédien, metteur en scène, chorégraphe, musicien, plasticien, etc.). Au sein des lycées, ce travail se fait en lien avec les « référents culture » chargés d’animer la vie culturelle au sein des établissements et de nouer des partenariats avec les structures culturelles.

Chaque projet d’école ou d’établissement doit intégrer un volet artistique et culturel. Il s’agit de définir des objectifs localement, en fonction des spécificités des territoires concernés.

L’École propose différents dispositifs aux élèves :

- l’accompagnement éducatif (volet culturel)
- le dispositif "École ouverte"
- les classes à projet artistique et culturel
- les ateliers artistiques
- les ateliers scientifiques et techniques
- les résidences d’artistes en milieu scolaire

De nombreux concours, événements et manifestations permettent aux classes ou aux élèves, à titre individuel ou collectif, de faire preuve d’inventivité et de talent dans le domaine des arts et de la culture, y compris dans leur dimension scientifique et technologique.

Conditions de généralisation de l’éducation artistique et culturelle

Une évolution des concours de recrutement et de la formation initiale des enseignants accompagne l’évolution des programmes. La formation continue met davantage l’accent sur l’éducation artistique et culturelle.

Des ressources numériques sont mobilisées : le portail www.education.arts.culture.fr est une proposition conjointe du ministère de l’Éducation nationale et du ministère de la Culture et de la Communication pour accompagner le développement de l’éducation artistique et culturelle renouvelée avec l’introduction du nouvel enseignement d’histoire des arts à l’école.

Il est destiné prioritairement aux enseignants à qui il offre la possibilité d’être guidés vers un ensemble d’informations et de ressources pour faire la classe à l’école, au collège et au lycée, et se former.

Enfin, pour développer la culture cinématographique et l’éducation à l’image des élèves, des séances de cinéma seront proposées dans chaque lycée, dans la complémentarité du dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».

documents joints

Date de dernière mise à jour: 14 avril 2010

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur