Ressource

Jeune public

CLASSES CULTURELLES NUMÉRIQUES (2017-2018)

Structure support: INSTITUT DE L’IMAGE.

La Classe Culturelle Numérique est un projet né sur une proposition du Département des Bouches du Rhône, coordonné par l’Institut de l’Image.
Il s’agit d’une résidence d’artiste en ligne qui permet, grâce aux outils numériques, de mettre en relation les élèves et leurs enseignants avec des artistes et des lieux culturels pour mener des projets éducatifs et artistiques collaboratifs.

  • Date de l’atelier : année scolaire 2017-2018
  • Séances : 100h d’intervention
  • Lieu : 5 collèges des Bouches du Rhône
  • Restitution : le 11 juin 2018 à la Cité du Livre d’Aix-en-Provence
  • Intervenant(s) artistique(s) : Emmanuel Roy
  • Public : Élèves de classes 4ème et 3ème

Accompagnés par le réalisateur Emmanuel Roy ainsi que l’équipe de l’Institut de l’Image, les élèves des collèges participants ont réalisé, tout au long de l’année, des récits filmiques personnels en photos et en sons.
A une époque d’éparpillement, de fragmentation, de dilution de l’individu et du vivant, quand Snapchat, Instagram ou Facebook nous proposent tous de construire nos « stories » (voire le font à votre place), il s’agit de remettre véritablement le récit au centre, de réintroduire du sens, de la perspective et des références.

Pour l’année 2017-18 chaque classe, répartie en équipe, a réalisé une création documentaire interactive, composée de textes, d’images fixes et de courtes séquences vidéos, racontant les passions que partagent les élèves.

5 COLLÈGES

• Collège Joseph d’Arbaud - Salon de Provence
• Collège Sainte-Marie Blancarde - Marseille
• Collège Font d’Arumy - Fuveau
• Collège Les Garrigues - Rognes
• Collège Jas de Bouffan - Aix en Provence

LES OBJECTIFS

• Expérimenter une démarche de création documentaire
• Travailler en équipe
• S’interroger sur ce qu’on donne à voir de soi
• Avoir des échanges avec d’autres via le web
• Utiliser les outils numériques quotidiens (smartphones, ordinateurs) comme outils de création
• Aboutir à une création collective / la mettre en regard avec celles des autres classes

Sans jamais perdre de vue les enjeux pédagogiques du projet, Emmanuel Roy a proposé aux élèves de faire une réelle introspection dans leurs pratiques, à la fois de leurs passions et de leurs usages, souvent peu réfléchis, du monde numérique.
De par le traitement qu’il a réservé aux réponses apportées par les élèves, il a individualisé la démarche artistique dans laquelle chacun était engagé, valorisant les idées et partageant son expérience pour pallier aux écueils auxquels sont confrontés les artistes en herbe.
Il a fourni par ailleurs de nombreuses ressources (extraits vidéo, écrits, citations) permettant de nourrir leur réflexion, dépasser l’attendu et dans le même temps leur apporter des connaissances théoriques.

5 ÉTAPES

1. Chacune et chacun a listé précisément 3 choses qu’il aime faire et il les a associées à des images trouvées sur le web.

2. Imaginer 5 plans-séquences d’une minute exprimant le point de vue unique des élèves sur cette passion. Réfléchir à une personne ou un groupe de personnes avec lequel ils auraient voulu échanger sur leur passion.

3. Tournage et montage très simple. En parallèle, prise de contact avec la ou les personne(s) avec lesquelles ils auraient mené l’entretien.

4. Réaliser l’entretien et en choisir les parties plus intéressantes.

5. Réaliser un récit interactif rendant compte de ce qu’ils avaient fait et découvert, en reprenant des éléments de chaque étape (textes, images, séquences) + restitution.

PAROLE D’INTERVENANT

Tous mes projets questionnent la mise en scène de l’intime. Comment est-ce qu’on témoigne ce qu’on est, de ce qu’on aime, de ce qu’on ressent, sans pathos ni impudeur, pour partager sa réalité avec d’autres ? Une question délicate avec des enfants de leurs âges mais que j’ai déplacé en leur donnant des consignes simples : écrire une liste, raconter un souvenir, associer des images, filmer un objet, un geste, un moment précis, une rencontre, etc. Une question d’autant plus déterminante qu’aujourd’hui tant de choses les poussent à se mettre en scène, souvent de manière standardisée, sans recul ni conscience de l’image qu’ils donnent à voir d’eux-même. Question de regard sur soi, sur les autres et le monde — et donc une très belle question de cinéma.
Globalement j’ai senti un véritable engagement de tous. J’ai souvent été très ému par ce que j’ai reçu et j’ai trouvé ça passionnant à lire !
Ce que je trouve très positif, c’est que j’ai l’impression que les collégiens s’emparent du projet avec envie. C’est tout de même un projet qui demande énormément de temps parce que tout passe par l’écrit et que je dois adapter mes réponses à chacun.

RESTITUTION

Toutes les classes participantes au projet se sont retrouvées pour une journée de restitution, le 11 juin 2018, à la Cité du Livre, à l’Amphithéâtre de la Verrière, permettant à chaque équipe de présenter sa création aux autres. Cela aussi été l’occasion d’un bel échange entre les élèves et Emmanuel Roy autour de la projection de son film « La méthode Ken Loach ».

Date de dernière mise à jour: 14 mars 2019

Personnes associées

Structures partenaires

Catégories

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur