Ressource

Jeune public

ATELIER ART POLARISANT - DÉCOUVRIR, CRÉER ET EXPÉRIMENTER (2018)

Structure support: ASSOCIATION GRANDEUR NATURE.

L’Atelier d’art polarisant est une initiation à une technique inédite de création à partir de scotch transparent et de filtres polarisants. Grâce au phénomène de la biréfringence, les créations sont transparentes à l’oeil nu, mais colorées lorsqu’on les voit au travers des filtres.

  • Dates : 1 février 2018 / 2 et 3 mai 2018
  • Séances : 1 séance de 2 heures
  • Lieux : Ateliers Lumière (Marseille)
  • Intervenant(s) artistique(s) : Anne-Lise King
  • Public : 10 enfants de 6 à 14 ans


Paroles de l’intervenante

« Cet atelier s’est déroulé à plusieurs reprises avec des public différents : conçu au départ pour un public d’enfants (6-13 ans), il a ravi également les parents accompagnants, et a été adapté pour un public adulte de professionnels (artistes, enseignants, art-thérapeutes, etc.)…

Le matériel utilisé est :

  • 1 Kit carte magique (comprenant un filtre, de 2 cartes transparentes et une paire de lunettes polarisantes ou masque polarisant pour les plus jeunes)
  • ruban adhésif cristal classique
  • ciseaux
  • crayon
  • papier cuisson
  • table lumineuse à LED *

L’atelier se déroule en 3 phases : Découvrir, créer, et expérimenter.

Phase 1
Les participants doivent travailler équipés de lunettes polarisantes et commencent par comprendre de quoi est constitué un filtre polarisant ; comment et pourquoi ils apparaissent plus ou moins foncé lorsqu’on les superpose. Ils expérimentent ensuite un premier collage aléatoire de bandes de scotch, en notant les couleurs qui apparaissent successivement, selon le nombre de couches, et selon leur orientation.

Selon l’âge des participants, on pourra faire un aparté sur ce qu’on définit par « couleur », pourquoi il ne s’agit pas forcément de pigment présent dans l’objet, ce qu’est une onde électromagnétique, comment elle se déplace et comment elle est filtrée par le scotch et les filtres grâce au phénomène de la biréfringence.

Phase 2
On propose aux participants de choisir une ou plusieurs formes à découper dans du scotch ou du film de polypropylène et de créer une carte magique polarisante : la forme ou le message est invisible à l’œil nu, et le destinataire de la carte doit porter des lunettes pour découvrir le visuel coloré.

Phase 3
Les participants découvrent les œuvres en art polarisant de l’artiste Anne-Lise King : tableaux, mobiles, édition… et imaginent d’autres déclinaisons de l’art polarisant dans différents domaines artistiques : architecture, design, spectacle, etc… Ils imaginent une maquette de leur dispositif et réalisent une présentation.
Très accessible dès le plus jeune âge, l’art polarisant convient à toutes les sections, du CP au lycée, et offre aux participants une découverte tant artistique que scientifique, tout en s’amusant.

Bilan
Étant donné qu’il s’agit d’une technique inédite et étonnante, les réactions du public sont généralement unanimes et enthousiastes : les participants sont rapidement fascinés par les propriété d’un simple scotch, et il ne se lasse pas facilement d’empiler couches sur couches.

Les limites de l’atelier se sont révélées dans la disparité de compétences des participants : certains savaient correctement manier des ciseaux, d’autres pas du tout. Certains partent dans des motifs minuscules trop compliqués à découper, alors il est parfois nécessaire d’imposer des figures pré-établies, ce qui réduit un peu la créativité. »

Ville: MARSEILLE

Les images

Date de dernière mise à jour: 10 juillet 2018

Personnes associées

Catégories

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur