Ressource

Jeune public

ATELIER AU COLLÈGE ALEXANDRE DUMAS - TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES SEGPA (2016/2017)

Dans le cadre de la participation au festival « Toute la lumière sur les SEGPA », l’enseignante, avait fait réfléchir ses élèves sur le projet, et ensemble ils avaient défini leur envie d’explorer différents quartiers de Marseille afin d’en proposer une vision plus poétique que documentaire.

  • Dates : De novembre 2016 à mai 2017
  • Durée : 40 heures
  • Séances : 20 séances de 2 heures
  • Lieux : Collège Alexandre Dumas (Marseille)
  • Intervenant(s) artistique(s) : Aliette Cosset et Guillaume Loiseau
  • Public : 15 élèves de 4ème SEGPA

Cet atelier a été mené avec la participation de Geneviève Vilus, enseignante au collège, et a été soutenu par la Fondation Singer-Polignac, la MGEN, la DRAC, la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale, l’Académie Aix-Marseille et le Département des Bouches-du-Rhônes.



Paroles des intervenants

« Nous leur avons donc montré des extraits de films tournés à Marseille, comme :
L’heure exquise de René Allio
Max et Lenny de Fred Nicolas
Marius et Jeannette de Robert Guédiguian
Petite histoire d’une république libre de Franco Revelli
Et, fait entendre des pièces sonores comme celle de Luc Ferrari Les anecdotiques, ou une chanson de Renaud intitulée À la belle de mai.

Nous avons décidé de choisir des quartiers comme la Belle de Mai et l’Estaque, ainsi que le pic de l’Étoile, que les élèves voient depuis la fenêtre de leur classe, comme un rêve inaccessible.

Notre première sortie a été pour visiter une exposition à La Villa Méditerranée, organisée par les Ateliers de l’image, et que Flore Gaulmier nous a expliqué. Cela a été l’occasion d’une analyse d’images, Flore demandant à chaque élève de choisir et de commenter une photographie.

Les prises de vue réalisées à cette occasion ont ensuite été projetés en classe, permettant ainsi d’aborder des notions comme le hors champ, l’arrière-plan, plan serré, bref toutes les notions fondamentales de la prise de vue.

Nous avons ensuite alterné les sorties, les retours en classe afin de regarder les images.

Nous avons commencé à l’intérieur du collège, afin que chaque élève se familiarise et expérimente tour à tour la prise de son, avec casque et perche, le choix du cadre , la prise de vue, la prise de parole devant la caméra, le clap, la prise de note pour le script.

Selon les destinations, nous avons alterné les modes d’enregistrement : prises de vue photographique et prises de son pour la Belle de Mai, stabilisateur pour la traverse Gibraltar, tournage à 2 caméras pour l’Estaque, go pro pour le pic de l’Étoile, trépied pour les plans depuis la classe.

Nos objectifs pédagogiques, apprendre le travail d’équipe, la solidarité, que tout le monde ait une place et quelque chose à faire. Apprendre à s’exprimer et à écouter. Construire un projet commun. Manier les outils. »

Synopsis du film réalisé
« De la traverse Gibraltar au pic de l’Étoile, des lieux que nous aimons à Marseille, un travail sur le son, caméra et gopro, un mélange de photos et de films, une belle balade en perspective... »

Le jury présidé par Dominique Cabréra, a décerné le Prix de la surprise
« Vous nous avez embarqués dans un rêve où rien n’est établi, où l’on se promène de surprises en étonnements, à l’image de Marseille que vous traduisez brillamment. On n’est jamais là où on doit être et pourtant vous nous avez amenés quelque part : les étoiles. »

Ville: MARSEILLE

Les vidéos

Date de dernière mise à jour: 2 mai 2019

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur