Ressource

Jeune public

ATELIER AU COLLÈGE HENRI BARNIER - TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES SEGPA (2012/2013)

Structure support: ALHAMBRA CINEMARSEILLE.

L’atelier de réalisation audiovisuelle documentaire visant la réalisation d’un film collectif sur la notion « d’expression des sentiments » avec 12 enfants de 6ème et 5ème SEGPA du collège Henri Barnier, situé dans le 16ème arrondissement de Marseille, dans le cadre du projet « Toute la lumière sur les SEGPA ». Le projet s’achevait par la projection au cinéma l’Alhambra lors de la journée du festival « Toute la lumière sur les SEGPA », avec l’ensemble des films réalisés au cours de l’année scolaire et en présence de tous les élèves participants, avec jury et remise des prix.

  • Dates de l’atelier : de décembre 2012 à mai 2013
  • Durée : 18 heures
  • Séances : 10 séances de 2 heures
  • Lieux : collège Henri Barnier
  • Intervenant(s) artistique(s) : Sophie-Charlotte Gautier, et participation d’Anne Loubet
  • Public : 12 élèves de 6ème et 5ème SEGPA
  • Diffusion : Projection du film au cinéma l’Alhambra à l’occasion du festival « Toute la lumière sur les SEGPA ».

Après une première séance de prise de contact, nous nous sommes tout de suite mit en action. Le choix du sujet « l’expression des sentiments » s’est imposé dès la seconde séance d’atelier lors de la quelle nous avons effectué des enregistrements son. Le fait de passer à l’action de manière quasi immédiate à été primordial, c’est ce qui a permit aux uns et aux autres de se poser, concentrer, de se plonger dans le projet. 
Commencer par le son, notamment prendre la parole, était fondamental. C’est ce qui a permit d’instaurer très vite une intimité, à chacun de se sentir vivre une expérience singulière, sensible. 
Ensuite, le temps d’écoute de la matière brute (les rushs son) à créé l’émerveillement : s’entendre, prendre sa place (en particulier pour des élèves qui habituellement s’expriment peu). Le dérushage a permit de prendre conscience de ce qui se dégageait des propos (de la parole en elle même comme tout simplement de son timbre, d’un souffle, d’un silence,…). L’écoute à permit de faire apparaître comment d’une notion un peu abstraite (cérébrale) « l’expression des sentiments » on racontait finalement le corps, le ressenti physique. A partir de là il a été possible de commencer à réfléchir aux images qui feraient sens, sans illustrer, sans redondance, tout en finesse et sensibilité. Nous avons souhaité que le temps de prise de vues image soit un temps « libre », sans trop de contraintes en terme de mise en scène, qu’il soit avant tout un temps de partage, une aventure à vivre ensemble. 
Anne Loubet a rejoint l’équipe et prit en charge la réalisation des images. _ Les images du film sont issues d’un temps de sortie du collège, à la plage, 3 heures de déconnection, de plaisir.
 Certaines situations ont été mise en scène par les élèves (création d’un espace scénique, d’un processus d’entrée et sortie de champ), elles relèvent plus de la performance que du « jeu d’acteur » (cri face caméra, saut depuis les rochers, action face caméra sur fond de mer) ; les autres temps du film retracent plus l’aventure de cette journée, le plaisir d’être là, ensemble, au bord de l’eau, dans une situation particulière. La dernière étape, une fois le film achevé, à été la projection du film dans le cadre du Festival « Toute la lumière sur les SEGPA » organisée à l’Alhambra. Une journée intense en émotions, de partage et d’échange autour des différentes créations réalisées par les collèges. Un temps fort, essentiel, de valorisation du travail.

Ville: Marseille

Les vidéos

Date de dernière mise à jour: 18 janvier 2016

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur