Ressource

ENSEIGNEMENT DES OPTIONS OBLIGATOIRES ET FACULTATIVES CINEMA ET AUDIOVISUEL AU LYCEE SAINT-EXUPERY (MARSEILLE)

Le Lycée Saint-Exupéry de Marseille propose depuis 1993 un enseignement optionnel du cinéma et de l’audiovisuel. L’Alhambra Cinémarseille est depuis cette date le partenaire culturel de cet enseignement.

Le blog de l’option cinéma.


Deux grandes filières sont proposées aux élèves du Lycée : un enseignement facultatif (3 heures hebdomadaires) ouvert à toutes les sections du lycée et un enseignement obligatoire réservé aux élèves de la section littéraire (5 heures hebdomadaires). Une approche de cet enseignement appelée Enseignement d’exploration mention audiovisuel est proposée aux élèves de seconde (1h30 hebdomadaire).

Cette proposition est faite dans le cadre des enseignements artistiques tels qu’ils sont déterminés par un programme national (voir le portail interministériel d’information pour l’éducation artistique et culturelle). Elle est évaluée dans le cadre du baccalauréat.

Les options facultatives et obligatoires réunissent près d’une centaine d’élèves.

Les enseignants(es) de l’option sont Muriel Guigue et Jacques de Gasquet. Le partenaire culturel est le cinéma l’Alhambra. Le financement des différentes actions est pris en charge par le Ministère de la Culture (DRAC) et cogéré par les enseignants et l’Alhambra. Compte tenu de la proximité du lycée Saint-Exupéry et de l’Alhambra, la cinéphilie des élèves est développée par différentes propositions : accès gratuit à toutes les séances de l’Alhambra pour les élèves inscrits en option cinéma, séances spéciales organisées en fonction de la programmation de l’Alhambra et aussi à la demande de l’enseignant. Dans la mesure du possible, toutes les propositions, de rencontres de réalisateurs ou de techniciens du cinéma organisées par l’Alhambra, sont ouvertes aux élèves. La découverte du processus de création cinématographique est modulée tout au long de la scolarité au Lycée.

En enseignement de spécialité (série L)

  • En seconde (enseignement d’exploration), la priorité est donnée au développement de la cinéphilie des élèves et la découverte simple des outils du cinéma. Le lycée disposant d’un parc de matériel de vidéo légère, les élèves sont incités très vite à se saisir des caméras et à se confronter au travail de l’enregistrement des images et des sons.
  • En première L cinéma, le travail d’atelier s’intensifie en même temps que l’approche du programme dans la perspective du baccalauréat. Des actions partenariales sous formes de stages sont parfois organisées dans cette classe dans la perspective du travail de réalisation de l’année de terminale.
    Intervenants artistiques : Sarah Dorival, Association Aflam.
  • En terminale L cinéma, on travaille sur l’écrit (scénario, note d’intention, découpage), sur les films au programme (analyse filmique) et sur une réalisation en groupe qui est présentée à l’oral du baccalauréat. L’Alhambra prend dans cette dernière année une part très importante dans l’encadrement de la réalisationLes élèves d’autre part participent à deux festivals (actuellement Ales et Aflam).
    Intervenant artistique : Jean-Michel Perez.
    D’autre part, les élèves participent à deux festivals (actuellement Alès et Aflam).

En Enseignement facultatif (option offerte à tous les élèves)

  • Les cours ont lieu le mercredi après-midi. On développe aussi la cinéphilie et on réalise des courts-métrages, pouvant rapporter des points au bac si on est en terminale
    Intervenantes artistiques : Aurélia Barbet, Christine Gabory.
Ville: Marseille
Date de dernière mise à jour: 14 octobre 2015

Personnes associées

Structures partenaires

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur